Frase celebre di Emil Cioran

«Se obbedissi al primo impulso passerei le giornate a scrivere lettere di ingiurie e di addio.» (Emil Cioran)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *