Joost van den Vondel

De dont die spaerf noch zoete jeught,
noch gemelijeken ouderdom.
Joost van den Vondel citaat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *